Vertiges de Ménière – qu’est-ce que c’est et comment ça se soigne ?

La maladie de Ménière se caractérise notamment par des crises de vertige à répétition, des sifflements et des bourdonnements dans les oreilles et une perte d’audition. Il s’agit d’une pathologie chronique. La fréquence de ces crises n’est pas régulière et peut être imprévisible et d’intensité variable.
La majorité des personnes qui souffrent de cette maladie ont quelques crises par an, mais il arrive également que cette fréquence soit hebdomadaire, voire même avec plusieurs crises par semaine.

Les symptômes de ce syndrome semblent être causés par un excès d’endolymphe dans l’oreille interne. Cet excès d’endolymphe augmente la pression dans l’oreille interne, ce qui va empêcher les sons d’être perçus d’une manière correcte. Elle brouille également les signaux d’équilibre envoyés par l’oreille interne au cerveau.

De nos jours, il n’existe pas encore de traitement qui permet de guérir cette maladie, mais des solutions pour soulager les symptômes existent et nous allons vous en parler.

Traitement des vertiges de Ménière

Le traitement des symptômes de cette maladie repose principalement sur l’administration de différents médicaments contre les vertiges et les nausées mais aussi des sédatifs ou des médicaments contre l’anxiété pour favoriser l’endormissement et la relaxation.

Le traitement de fond a pour but de prévenir la réapparition des vertiges et peut être de deux types: conservateur ou destructeur, en tenant compte du fait s’il conserve ou supprime la fonction vestibulaire de la zone atteinte.

Les traitements dits conservateurs visent à diminuer l’excitabilité du système vestibulaire afin de diminuer les vertiges. Plusieurs types de médicaments comme les anti-histaminergiques, les vestibuloplégiques, les anti calciques peuvent être utilisés sous ordonnance pour des traitements de longue durée.

Les traitements destructeurs visent à détruire les récepteurs vestibulaires ou de sectionner le nerf vestibulaire.

Le médecin peut procéder à l’injection d’un antibiotique dans l’oreille interne atteinte, via le tympan. Ce produit a pour but de détruire les tissus de l’oreille interne en éliminant ainsi les signaux d’équilibre contradictoires envoyés au cerveau, et en supprimant ainsi la cause des vertiges. Toutefois, cet antibiotique est toxique et présente un risque de 20% de perte de l’audition dans l’oreille traitée. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce type de traitement irréversible est prescrit seulement pour les personnes qui ont des symptômes très handicapants.
Une solution moins toxique et qui donne des résultats est l’injection de corticostéroïdes, comme la dexaméthasone. Elle peut permettre d’espacer les crises et/ou de réduire les vertiges, mais aussi les acouphènes.

Pour améliorer les symptômes causés par les vertiges de Ménière, une autre solution existe et nous vous invitons à la découvrir ici:

Une réflexion sur « Vertiges de Ménière – qu’est-ce que c’est et comment ça se soigne ? »

  1. Bonjourje me reconnais dans cette pathologie que vous décrivez si bien,
    Je souffre d’une névrite vestibulaire diagnostiqué en 2016 suite a des pertes d’équilibre due à des vertiges, cela est revenue 1 fois pendant une période de 6 jours puis régulièrement depuis 2 ans avec des crises de durée variables invalidante dans mon quotidien social et professionnel
    Merci d’en parler sur Facebook, cela permet une certaine reconnaissance que ne comprenne pas souvent notre entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *