Une otite peut-elle provoquer des acouphènes ?

L’otite est une affection courante de l’oreille que nous avons tous connu un jour ou l’autre.
Cette pathologie peut se manifester sous différentes formes en fonction de la localisation de l’inflammation et également de l’effet provoqué sur le système auditif.
Une corrélation entre acouphènes et otites est souvent suspectée et c’est la raison pour laquelle il vaut mieux consulter un médecin ORL lorsque vous présentez des acouphènes qui persistent.

L’otite la plus courante se caractérise par une inflammation de la muqueuse de l’oreille et apparait souvent chez les enfants.

Si l’otite est souvent douloureuse et entraîne tout sorte de symptômes, il arrive qu’elle peut devenir un facteur déclencheur ou aggravant, dans certains cas que nous allons détailler.
Par exemple, cela peut être le cas lorsque l’affection atteint l’oreille moyenne et alors le tympan ne fonctionne plus correctement. Une altération de l’audition peut intervenir dans ce cas et être accompagnée de l’apparition des acouphènes.

Les différentes formes d’otites

1. L’otite externe se caractérise par le fait que l’inflammation est située dans le conduit auditif externe. Elle est courante chez les enfants et aussi chez les personnes qui se baignent sans faire attention à la protection des oreilles. L’eau entre et stagne dans le conduit auditif en empêchant le cérumen de jouer correctement son rôle de protecteur. Les bactéries ou les champignons peuvent ainsi coloniser l’oreille en provoquant une inflammation douloureuse appelée l’otite externe. Chez certains patients, il est possible que cette forme d’otite externe entraîne en plus de la douleur, de la fièvre et de l’inflammation des ganglions lymphatiques, des acouphènes et même une perte auditive temporaire.
2. L’otite moyenne se caractérise par le fait que l’inflammation affecte les muqueuses respiratoires qui tapissent la cavité tympanique. Ce type d’otite peut être aussi classifié en 3
catégories. La première est la forme aigüe qui est souvent d’origine bactérienne et affecte la muqueuse de l’oreille moyenne et les régions qui l’entourent. Elle est souvent accompagnée d’une obstruction de la trompe d’Eustache. La ventilation des circuits auditifs sera perturbée en provoquant l’infection. Chez certains patients, ce type d’otite peut être accompagné d’une altération de l’audition et l’apparition d’acouphènes.
La seconde catégorie est l’otite moyenne chronique qui s’installe et dont la durée s’allonge. Au-delà de 90 jours, elle est considérée comme chronique. Parmi les symptômes de ce type d’otite qui n’est pas douloureuse comme la première, il peut y avoir un écoulement auriculaire et une perte d’audition. La troisième catégorie est l’otite séreuse et se caractérise par l’accumulation de liquide derrière le tympan. Elle entraîne souvent une baisse d’audition qui peut être accompagnée d’acouphènes et même des pertes de stabilité ou des vertiges.
3. L’otite interne est la forme la plus grave et présente un risque d’irréversibilité de la perte d’audition. Ce type d’otite peut être provoqué par une infection virale ou une otite moyenne qui a dégénéré. Il y a des facteurs aggravants comme le rafraîchissement brusque des températures, des lésions de l’oreille, une consommation excessive d’alcool ou des facteurs de nature allergique. Elle peut également être accompagnée de symptômes acouphéniques.

Dans tous les cas, les symptômes qui affectent l’oreille ou l’audition doivent vous conduire à consulter un spécialiste ORL.
Si vous voulez diminuer les désagréments provoqués par les acouphènes, nous vous invitons à découvrir ici une solution pratique et facile à mettre en pratique:

Une réflexion sur « Une otite peut-elle provoquer des acouphènes ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *