Les acouphènes peuvent-ils être causés par un problème cervical?

Le niveau des tensions musculaires a des conséquences directes sur certaines fonctions du corps. Vous avez probablement entendu parler ou même ressenti des tensions cervicales.

Mais peuvent-elles engendrer des symptômes acouphéniques ou les aggraver?

Nous avons déjà présenté dans d’autres articles de notre blog qu’il y avait un lien de causalité entre les acouphènes et les tensions musculaires. Voyons plus en détail ces mécanismes et aussi des solutions qui peuvent aider à diminuer les symptômes acouphéniques et les attitudes à adopter pour prévenir leur apparition.

Les acouphènes somatosensoriels

Les acouphènes somatosensoriels sont ceux qui sont liés à des tensions localisées dans la zone du visage, de la mâchoire, du cou et de la nuque. Ces symptômes acouphéniques sont souvent accompagnés d’autres comme les douleurs musculaires ou articulaires des zones concernées, des migraines, des vertiges.
Ce type d’acouphènes semble être plus lié à un dysfonctionnement qui touche la région crânio-cervicale qu’à une pathologie de l’appareil auditif.

Les facteurs qui peuvent déclencher ce genre de dysfonctionnement sont nombreux. Au-delà des traumatismes crâniens ou cervicaux qui sont des facteurs facilement identifiables, une mauvaise posture, et en particulier de la tête est bien moins recherchée alors qu’elle engendre des tensions musculaires à ce niveau. Le bruxisme, c’est-à-dire le grincement des dents, surtout pendant la nuit, provoque aussi des tensions musculaires.

Voyons maintenant si une causalité peut être établie entre les cervicales et les acouphènes.

Notre colonne vertébrale compte 7 vertèbres cervicales, de C1 à C7, qui assurent la mobilité gestuelle de la tête et du cou. Toutefois, ces vertèbres sont vulnérables et leur dysfonctionnement peut provoquer de nombreux troubles non seulement d’origine musculaire, mais aussi des migraines, des vertiges, des troubles du sommeil, des douleurs dans la région cervicale et des épaules. Un de ces troubles engendrés par les tensions musculaires subies est également l’apparition de symptômes acouphéniques.

Les origines des troubles cervicaux

Les origines des troubles cervicaux peuvent être nombreuses. En plus des traumatismes subis suite à un accident ou à des mauvaises postures, il y a aussi d’autres affections. L’arthrose cervicale et l’entorse cervicale peuvent aussi favoriser l’apparition des acouphènes.

L’arthrose cervicale se caractérise par l’usure du cartilage présent dans l’articulation des vertèbres cervicales. Cette usure peut être liée à l’âge ou avoir d’autres causes génétiques, et engendre des douleurs, mais aussi une perte de la flexibilité de cette région et peut même être à l’origine des acouphènes.

Cette pathologie peut aussi provoquer la formation d’ostéophytes – des excroissances osseuses qui vont comprimer les artères vertébrales, en réduisant ainsi le flux sanguin qui arrive au cerveau. Ces perturbations de la circulation, notamment dans les zones proches des oreilles et du cou peuvent provoquer des acouphènes pulsatiles.

L’entorse cervicale est un traumatisme localisé dans la région des vertèbres cervicales et peut provenir de nombreuses causes comme par exemple, un mouvement brusque de la tête, un coup du lapin, l’utilisation d’un oreiller inadéquat ou une mauvaise posture de la tête. Le torticolis est souvent la manifestation d’une entorse cervicale.

Les différents traitements envisageables pour les tensions cervicales

Comme nous avons vu, la tension permanente exercée par les muscles sur les vertèbres cervicales peut privilégier l’apparition de différents symptômes dont ceux acouphéniques. Pour soulager la région cervicale, un massage de la zone du cou et des oreilles peut diminuer les acouphènes.
L’utilisation de certaines huiles essentielles comme celle de genièvre, de lavande, de pin ou de romarin peuvent être bénéfiques en ajoutant un surplus de chaleur propice pour la détente musculaire. En réduisant la rigidité des muscles situés dans la région cervicale, les tensions en sont dissipées tout en stimulant la circulation sanguine dans la zone concernée.

Les tensions musculaires de la région cervicale peuvent aussi être soulagées avec des exercices d’assouplissement des muscles sous-occipitaux, qui assurent les mouvements fins de la tête.

Une étude réalisée sur 11 patients acouphéniques qui présentaient des douleurs récurrentes dans la région crânio-cervicale, a montré les effets bénéfiques de certaines pressions digitales exercées sur des points appelés “Gachettes Myo-faciaux”. Des pressions digitales sur ces points ont permis de moduler les acouphènes chez 5 patients sur 11.

Le yoga est aussi une solution envisageable pour réduire les tensions cervicales. Le geste de Brahma
consiste à pivoter la tête lentement de gauche à droite, en répétant le mouvement plusieurs fois. Ces gestes permettent l’assouplissement des muscles et allègent les tensions musculaires.
L’utilisation d’un coussin de yoga à base de balles d’épeautre qui ont la particularité de ne pas se tasser, permet aussi de soulager les douleurs cervicales.

Certaines plantes peuvent aussi vous aider à réduire les inflammations comme le curcuma, qui a des propriétés anti-inflammatoires pouvant soulager ce type de douleurs.

Conseils et astuces pour prévenir les tensions cervicales

En plus de ces traitements, il vaudra mieux adopter quelques bonnes pratiques qui vont vous aider à prévenir ce genre de tensions cervicales engendrant des douleurs. Comme vous le savez, “mieux vaut prévenir que guérir” et ce dicton est tout aussi valable dans ce cas.
Voici quelques conseils simples à mettre en pratique:
– si vous avez un travail qui vous oblige à maintenir la même position pendant longtemps, il faudra penser à vous lever et à marcher ou changer de position régulièrement;
– lorsque vous soulevez un objet lourd, veillez à toujours plier les genoux et à vous baisser afin d’éviter les tensions ou même les blessures au niveau du dos;
– privilégier les chaises à dossier aux tabourets qui ne vous permettent pas de soulager votre dos;
– veillez à ce que l’écran de votre ordinateur soit au niveau des yeux afin de ne pas engendrer des tensions cervicales supplémentaires;
– remontez l’appui-tête de vos chaises de la voiture pour soulager les muscles de la nuque;
– privilégiez l’utilisation d’un oreiller ergonomique pour dormir afin d’éviter l’installation des tensions musculaires.

Conclusion

Comme vous avez pu le voir tout au long de cet article, il peut y avoir un lien de causalité directe entre la survenue ou l’aggravation des acouphènes et les tensions cervicales. Si vous souhaitez alléger les symptômes acouphéniques, nous vous suggérons cette solution efficace. Voir la vidéo

4 réflexions sur « Les acouphènes peuvent-ils être causés par un problème cervical? »

  1. J,ai 67ans et j,ai de plus en plus de forts sillements dans le cerveau j,ai peur que si celà augmente de plus en plus que je devienne fou c,est très fort croyais moi, alors ma question quoi faire et quel est la solution ou y a t’il un traitement si oui à qui m,adressé ? Jean Marc ouellet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *