Le bruit au travail – un impact sous-estimé

Nous sommes tous exposés au bruit au travail et cela pratiquement partout. Peu importe d’ailleurs le domaine dans lequel on exerce son activité professionnelle. Les niveaux sonores différents ainsi que le type d’agression subie, mais également les impacts du bruit sur nos oreilles sont particulièrement importants. Si pour certains métiers le niveau de bruit a imposé le port des équipements de protection individuelle pour limiter les affections auditives (comme les casques), la fatigue et les risques psychosociaux sont bien moins considérés comme étant des impacts effectifs.
Les acteurs de l’entreprise, ainsi que les spécialistes travaillant dans les domaines relatifs à l’audition devraient mener une réflexion globale sur la santé auditive. Cela permettrait d’agir plus efficacement dans le domaine de la prévention des risques auditifs et ainsi de limiter à terme l’incidence et l’apparition du handicap auditif.

Le bruit au travail – une triste réalité

Selon les statistiques et les enquêtes effectuées dans le domaine auditif, beaucoup de personnes actives affirment être gênées par un niveau sonore trop élevé au travail. Certaines sont même obligées de porter des protections individuelles, alors que pourtant plus de la moitié d’entre elles n’ont jamais bénéficié d’un dépistage auditif. Par conséquent,même si elles sont exposées tous les jours au bruit, ces personnes ne connaissent pas l’impact réel de cette nuisance sur leur appareil auditif.

Ce qui est encore plus inquiétant est qu’une grande majorité des employés rencontrent des difficultés à se concentrer ou à suivre des conversations à cause du bruit présent sur leur lieu de travail. D’ailleurs l’impact du bruit ambiant au travail représente un réel problème et s’il y avait une campagne de dépistage de l’audition au sein d’une entreprise,les niveaux constatés de baisses d’audition seraient certainement plus que surprenants !
Ainsi, il n’est pas étonnant que les surdités professionnelles occupent la troisième place dans le classement des maladies professionnelles et représentent un coût de plus de 100 000 euros pour la sécurité sociale par personne active touchée, selon l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).Tous les jours, des millions d’employés sont exposés sur leur lieu de travail à des ­niveaux ­sonores ­potentiellement nocifs. ­Si une blessure ou une ­coupure sont des accidents de travail dont on constate tout de suite les conséquences,les premiers ­symptômes de la surdité ­professionnelle n’apparaissent malheureusement que suite à plusieurs années d’exposition.

Les impacts du bruit au travail

Si les affections auditives peuvent être constatées grâce à des bilans auditifs complets, le bruit au travail cause également d’autres problèmes dont la plupart sont négligés ou même non associés au bruit.
La fatigue auditive en milieu professionnel est une réalité dans les entreprises, dans les bureaux ou en plein air. Les salariés qui travaillent en open-space ou ceux qui agissent sur des plate-formes téléphoniques réalisent plus facilement les impacts du bruit ambiant. Que ce soit la fatigue générale, ou le stress pendant le travail, mais aussi les troubles de concentration ou la perte de vigilance, ces conséquences sont liées clairement aux sollicitations sonores permanentes qu’ils doivent subir pendant leur journée de travail. Bien souvent, ces personnes souffrent également de troubles du sommeil et constatent même l’apparition d’acouphènes. Les acouphènes sont une affection auditive qui commence à toucher de plus en plus de gens et qui peut se transformer en un véritable handicap.
En plus, le bruit augmente le risque d’accident du travail, et cela pour plusieurs raisons : il peut exercer un effet de masque sur les signaux d’alerte et donc diluer la réaction des personnes qui le subissent. Le bruit perturbe également la communication verbale et détourne l’attention, ce qui peut provoquer des accidents plus facilement.

Solutions pour prévenir les affections auditives et notamment les acouphènes

Le bruit au travail est une donnée environnementale qui peut difficilement être évitée. Toutefois, des solutions existent pour prévenir ou limiter les impacts dont nous venons de vous parler.

Que ce soient des solutions individuelles ou des solutions collectives au niveau des entreprises, nous vous invitons à les découvrir sur notre site.

Prendre en compte la santé auditive et le bien-être des employés représente un enjeu de société majeur dans les années à venir. Non seulement cela permet de préserver la santé des actifs, mais cela diminue les dépenses en matière de sécurité sociale, que ce soit en matière d’appareillage ou d’accompagnement personnalisé pour les personnes qui aboutissent progressivement à des handicaps auditifs graves à cause du bruit subi pendant des années dans le milieu professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *