La surdité survenant naturellement avec le vieillissement

Vieillir n’est pas une fatalité mais un phénomène naturel. Tout le monde est concerné et il faut en accepter les conséquences. Ainsi en prenant de l’âge, notamment après 40 ans, les cellules de notre oreille interne finissent progressivement par mourir. C’est ce que l’on appelle la presbyacousie. Nous ne sommes cependant pas tous égaux face aux dégradations inévitables causées par l’âge. Cette diminution de l’acuité auditive peut ainsi apparaître plus tôt chez certains d’entre nous plutôt que d’autres.
Pour avoir une idée de l’ampleur de la presbyacousie dans la population, sachez que 20% des adultes et plus de 50% des personnes ayant plus de 80 ans sont atteints. Et plus de la moitié de la population active l’est également. Ces chiffres permettent de relativiser les choses, non ?

Pourquoi cette perte d’audition ?

Certaines études scientifiques démontrent l’hérédité comme cause possible de la presbyacousie. L’environnement sonore peut également favoriser l’apparition plus rapide de cette gêne auditive. Ainsi, travailler ou être exposé de façon répétée et régulière à des sons puissants dégrade de façon certaine l’acuité auditive.
Il y a aussi des facteurs aggravants : le tabagisme ou certains traitements sont susceptibles d’entrer dans la causalité du phénomène. En tout cas il est recommandé d’effectuer un examen médical complet pour poser un diagnostic clair.

Les symptômes de la presbyacousie

On commence par perdre la capacité d’entendre les sons aigus, à haute fréquence. Comme la parole humaine en contient, il s’ensuit que l’on peut ressentir de plus en plus de difficultés à entendre ce que l’on vous dit. Les premiers signes de cette dégradation naturelle de l’audition peuvent être de ne plus entendre les sons des consonnes “f”, “k”, “s”, “t” ou encore “p”. On fait répéter les gens et généralement cette gêne prend une place de plus en plus grande dans la vie.
En outre, les voix masculines peuvent paradoxalement devenir plus faciles à entendre, elles semblent “s’éclaircir”, plus que les voix féminines. Ou encore on peut n’en percevoir que des fragments, comme si les gens mâchonnaient quelque chose en parlant (ce qui n’est pas le cas évidemment). Ce changement doit donner une indication des bouleversements en cours dans l’oreille interne. Mais les choses peuvent être encore plus graves : des bourdonnements, des céphalées, des variations dans la perception de la vision doivent vous conduire à consulter un médecin rapidement.

Traiter la presbyacousie

Il n’est malheureusement pas possible de guérir de la presbyacousie. Néanmoins on peut entamer certaines démarches pour vivre une vie plus normale. Les appareils d’amplification des sons, discrets et efficaces, ont fait d’énormes progrès ces dernières années. Ils se logent dans l’oreille et sont pratiquement invisibles à l’œil nu. Savoir s’exprimer en langage des signes peut s’avérer utile, de même que d’apprendre à lire sur les lèvres. L’idée est d’améliorer vos capacités de communication face à face mais aussi au téléphone : des amplificateurs sont également disponibles.

Des solutions efficaces permettent aux personnes qui souffrent d’acouphènes de se soigner. Découvrez ici une de ces solutions!

3 réflexions sur « La surdité survenant naturellement avec le vieillissement »

  1. Dans mon cas à moi, c’est que je faisais répéter souvent les gens lorsque qu’ils me parlaient ou je leurs demandaient de parler plus forts que j’avais de la misère à entendre. Ces personnes là disaient, tu es sourde quoi,avec méchanceté, et c’est alors qu’un moment donner je suis aller passer des examens et le résultat est que j’avais perdue un certain degré mais je n’étais pas sourde pour autant. Je porte un appareil qui m’aide pour entendre mieux les sons que j’ai de la misère.

  2. Moi je subis de plus en plus de la surdité , j’ai 68 ans et je m’empêche d’aller a
    plusieurs de sorties . J’ai passé des tests d’audition et effectivement j’ai une perte d’audition de 25 dB HLa 2000 hz de l’oreille gauche et une hypoacousie de 250 a 8000iz affectant surtout les hautes fréquence . Problème non professionnel donc trop cher pour moi qui vit avec une demi rente post divorce . A la recherche d’aide financière sinon je dois demeurer avec mon handicap . Je connais des amis qui ont des appareils auditifs gratuits et ne les utilisent pas ………Assez frustrant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *