Est-ce qu’il y a une relation entre les acouphènes et les carences alimentaires ?

Le fonctionnement du système auditif peut se gripper lorsque certaines substances manquent dans l’organisme comme les minéraux, les vitamines ou les protéines. Des études semblent prouver que notre audition peut être impactée par la qualité et la composition de notre alimentation.
Ainsi, il semble qu’il y ait une relation entre les carences alimentaires et la mécanique de l’oreille interne, le fonctionnement des influx nerveux ou le fonctionnement du réseau d’irrigation sanguine auriculaire. Les acouphènes peuvent donc être causés par certaines carences. Voyons les plus importantes:

Relation entre acouphènes et carence en magnésium

Le magnésium est un minéral très important pour notre organisme. La carence en magnésium peut causer de nombreux troubles parmi lesquels les plus connus sont la fatigue, l’anxiété, la nervosité, l’insomnie, mais aussi des palpitations cardiaques, des troubles digestifs, des crampes, spasmes et douleurs musculaires, et même les sensations de fourmillement dans les membres. D’autres symptômes qui peuvent révéler cette carence sont la difficulté respiratoire, de douleurs du dos, des maux de tête, des migraines, de la dépression et même des vertiges.
La carence en magnésium déclenche de manière générale une hypersensibilité qui représente un terrain propice aux symptômes acouphéniques.
Pour éviter la carence en magnésium, il faut veiller à votre alimentation de telle manière à augmenter l’absorption de ce minéral important pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Relation entre acouphènes et la carence en zinc

Le zinc est un oligo-élément qui joue un rôle important dans la croissance, la synthèse de l’ADN, la régulation de l’humeur, mais aussi dans le fonctionnement des sens comme la vue, le goût et l’odorat. La qualité des réponses immunitaires peut être également affectée par une carence en zinc, tout comme le métabolisme des glucides, lipides et protéines. Son rôle essentiel dans le métabolisme semble agir sur la perception des acouphènes et une relation entre la carence en zinc et ces symptômes semblent exister.
Afin d’éviter un déficit en zinc, nous vous recommandons de manger des huîtres et des fruits de mer qui en contiennent, tout comme des légumineuses, mais aussi des graines de sésame et des noix. Le zinc provenant des produits d’origine animale semble être mieux absorbé par l’organisme que ceux d’origine végétale.

Relation entre acouphènes et carence en potassium

Le potassium est un oligo-élément qui joue un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions vitales. Il assure le bon fonctionnement des impulsions nerveuses et ce rôle semble agir sur les acouphènes qui sont liés à la transmission nerveuse entre l’oreille et le cerveau.
La carence en potassium peut également provoquer de la fatigue chronique, des contractures musculaires qui peuvent par exemple induire des tensions au niveau de la mâchoire et qui peuvent accentuer à leur tour les symptômes acouphéniques.
Afin d’éviter la carence en potassium, il faut veiller à votre alimentation en consommant des agrumes comme les oranges et les citrons, des bananes, des brocolis, des fruits secs et oléagineux et même du chocolat noir.

Afin d’éviter les carences en minéraux il faut veiller à une alimentation équilibrée. Quant aux acouphènes, nous vous recommandons ici une solution qui peut diminuer vos symptômes et grandement vous aider:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *